RADIO(S)




Un collectif d'élus et de citoyens de la Haute Vallée communique :

«La politique libérale menée par les gouvernements successifs et particulièrement par celui de Macron crée des conditions de vie de plus en plus inacceptables. Environnement, emploi, services publics, sont mis à mal par cette politique au service des puissants et au détriment des gens modestes. Le monde rural est particulièrement la cible de ces mesures de récession et d'austérité ; ainsi, autrefois florissante, notre Haute Vallée est de plus en plus traitée comme un pays sous développé et ses habitants relégués au rang de populations assistées… Nous ne l'acceptons pas.

Nous déclarons notre intention de nous opposer par tous les moyens légaux à ce traitement indigne. Nous appelons toutes celles et de tous ceux qui veulent une autre vie que celle qui nous est programmée contre notre gré à se rassembler et mettre en commun toutes les bonnes volontés, au-delà des clivages. Avec vous, citoyens, associations, organisations syndicales ou politiques, nous souhaitons travailler à un projet innovant pour notre Haute Vallée, projet que nous souhaiterions construire autour de trois axes essentiels : les questions environnementales : dans quel environnement voulons-nous vivre en Haute Vallée ? Les questions sociales : quel type d'emplois, régis par quelles règles (code du travail, etc.), quelles conditions de vie (salaires, retraites, pouvoir d'achat, etc.) ? La question des services publics : au-delà de la défense de l'existant, quels services publics sont nécessaires à la vie en Haute Vallée ? Ces axes sont proposés à la discussion commune, en attendant le temps de l'action. Nous appelons la population de la Haute Vallée, toutes celles et tous ceux qui se sentent concernés, à nous rejoindre. Dans un premier temps le prochain rendez-vous est fixé à la mairie de Granès, à 16 h 30, le mercredi 14 novembre».

Partager